Quel honneur.

Miwa à Paris m’a contactée. Ils m’ont donné RDV. J’ai franchi cette porte en bois sous le noren blanc. j’y ai découvert une décoration digne des plus belles demeures de Kyoto. Ikebana, ambiance tamisée et l’odeur de l’hinoki, bois qui ne pousse qu’au Japon… Timidement assise dans leur salon devant la table à cérémonie du thé, j’ai doucement parlé de mon expérience et des ambitions d’Ôtsuki Sama. Ils pensent que je peux aider des entreprises artisanales japonaises. J’ai dit que je ferais de mon mieux. Ils m’ont exprimé plein de compliments sur mes créations et peut être ils pourraient m’encourager. Ils m’ont parlé d’un nouveau contact très prochain afin d’intégrer ce club très privé réservés aux fous du Japon.

Can’t wait and fingers crossed.

Share your thoughts